You are here

C’est à 16 ans, guitare à la main, qu’Émile Bilodeau compose sa première chanson dans le sous-sol de ses parents. Sans plus attendre, il se retrouve parmi les finalistes du Festival de la chanson de St-Ambroise en août 2013 aux côtés de Michel Robichaud, grand gagnant de l’édition. Il récidive l’année suivante et, en plus de se classer parmi les finalistes, remporte 5 des 10 prix, dont le Prix SOCAN de la chanson primée avec sa pièce Ça va. Deux semaines plus tard, soit en septembre 2014, il participe à la 46e édition du Festival international de la chanson de Granby et repart, entre autres, avec le Prix du public et le Prix de la meilleure présence scénique. De belles preuves de reconnaissance pour celui qui, quelques mois plus tôt, se classait au second rang de la finale du populaire concours musical, Cégep en spectacle (mai 2014).

Émile poursuit sa lancée en 2015. En plus d’être couronné grand gagnant du Cabaret Festif! de la relève en avril,  il remporte, le mois suivant, une multitude de récompenses à titre de finaliste de la 19e édition des Francouvertes : enregistrement d’un simple au Studio WILD, campagne publicitaire auprès de CIBL 101,5 Montréal, bourse de l’Union des artistes ainsi qu’une prestation rémunérée dans le cadre de la ChantEauFête de Charlevoix et à L’Ange Vagabond de Saint-Adolphe-d’Howard. L’été sera également marquant pour l’artiste qui se retrouvera parmi la sélection officielle des « chansonneurs » du Festival en chanson de Petite-Vallée et repartira avec le Prix de La Fabrique culturelle, ex aequo avec Joey Robin Haché, ainsi que le Prix UDA. Avec sa vitrine musicale au Festival international de la chanson de Granby en août 2015, l’artiste n’est pas passé inaperçu. Il a été choisi pour la Tournée Granby-Europe, un projet rendu possible grâce à la collaboration de 25 diffuseurs européens, qui lui a permis de réaliser une série de spectacles en France et en Belgique en mars 2017.

Tout aussi désinvolte qu’authentique, le jeune auteur-compositeur-interprète sait transmettre au public sa fougue contagieuse. Son enthousiasme est tel que l’artiste a été invité à participer à plusieurs rassemblements au Québec, dont aux FrancoFolies de Montréal et au Festival d’été de Québec, avant même la sortie de son premier album en octobre 2016.

Soutenu par la Fondation Musicaction, Émile Bilodeau présente son premier opus en carrière, Rites de passage, qui met de l’avant sa vision folk-comico-identitaire du passage de l’adolescence à la vie adulte. Si son approche est teintée d’humour et de propos engagés sur le monde qui l’entoure, elle est aussi empreinte de beaucoup de sensibilité. Verbomoteur animé d’une énergie peu commune, Émile Bilodeau est souvent influencé et comparé aux Adamus, Brach, Fortin et Leloup qui ont fait leur marque dans l’écosystème musical québécois.

Du haut de ses 21 ans, le jeune auteur-compositeur-interprète poursuit ses activités appuyé par les conseils de la maison de disques Grosse Boîte. Véritable vent de fraîcheur, ne manquez pas l’artiste en tournée à travers le Québec cet été. Un calendrier bien rempli comprenant des confirmations jusqu’en juin 2018 !

La Fondation Musicaction tient à souligner l’apport essentiel de ses partenaires financiers, soit le gouvernement du Canada et les radiodiffuseurs privés. Votre soutien permet aux artistes canadiens de se faire entendre, ici et de par le monde. Merci!