You are here

Innu du Labrador, l’auteur-compositeur et interprète Florent Vollant s’est fait connaître au Québec au sein du duo montagnais Kashtin, au côté de l’artiste Claude McKenzie. La période de 1985 à 1995 a été marquée par la sortie de trois albums, Kashtin (soutenu par la Fondation), Innu et Akua Tuta, l’obtention de plusieurs prix ainsi que du titre du premier groupe autochtone du Québec à être reconnu à l’échelle internationale.

C’est en 1999 que Florent Vollant empruntera le chemin de la carrière en solo avec la sortie de Nipaiamianan, un album de Noël enregistré en collaboration avec d’autres artistes du milieu musical québécois, dont Richard Séguin, Zachary Richard et Luce Dufault. L’enregistrement recevra la distinction du Meilleur album canadien de musique autochtone aux Prix Juno en 2001 et sera réédité à la fin 2014 par la maison de disques de l’artiste, Instinct Musique (Éric Lapointe, Hugo Lapointe, Valérie Lahaie). Le bel accueil réservé à ce premier enregistrement sonore donnera suite à Katak en octobre 2003 et à Eku mamu en avril 2009, le 2e et 3e volets de son épopée solitaire.

Artiste de valeur et d’honneur, Florent a créé le Studio Makusham, lieu de services pour les professionnels et de formation pour les jeunes musiciens autochtones, afin de rester près de la communauté de Maliotenam, une réserve située à l’est de Sept-Îles dans laquelle il a grandi. C’est d’ailleurs à cet endroit que Puamuna, le 4e album solo de l’artiste, a vu le jour au printemps 2015. Pour cette nouvelle œuvre, qui signifie « rêves » en langue innue, Florent Vollant fait un retour aux sources en faisant référence à cette croyance voulant que les mélodies parviennent aux chanteurs traditionnels par la voie de leurs rêves.

Icône de la musique autochtone au Québec, artiste de clan et de communauté, Florent Vollant séduit par sa langue et sa musique métissée. Entouré par les professionnels d’Instinct Musique et appuyé par la Fondation Musicaction, Florent poursuit ses projets qui ont une portée majeure pour la reconnaissance, la promotion et l’épanouissement de la diversité musicale au pays comme dans le monde.  Florent Vollant a reçu le soutien de la Fondation Musicaction pour la commercialisation des albums Katak (2003), Eku mamu (2009) et Puamuna (2015), et l’enregistrement de ces deux derniers.

Musicaction a d’ailleurs eu le plaisir de rencontrer Florent et de l’écouter nous raconter son parcours et ses aspirations : https://vimeo.com/172962223

                                                                                                                                                                   - août 2016 -

La Fondation Musicaction tient à souligner l’apport essentiel de ses partenaires financiers, soit le gouvernement du Canada et les radiodiffuseurs privés. Votre soutien permet aux artistes canadiens de se faire entendre, ici et de par le monde. Merci!