You are here

Conseil d'administration

Le conseil d’administration se compose de 14 membres votants. Il est formé de cinq représentants des radiodiffuseurs nommés par l’Association canadienne des radiodiffuseurs (ACR), quatre représentants de l’industrie de la musique nommés par l’ADISQ, deux représentants des auteurs-compositeurs nommés par la Société professionnelle des auteurs et compositeurs du Québec (SPACQ), et trois personnes possédant une connaissance de l'industrie canadienne de la musique, dont un poste est réservé à un représentant du secteur de l'édition. Les membres du conseil s'assurent également que les communautés francophones vivant en situation minoritaire au Canada soient représentées au conseil.  Les règlements généraux de la Fondation prévoient en détail la composition du conseil, le rôle de ses membres ainsi que leurs devoirs et obligations.

Président
Pierre Rodrigue
Vice-président Communications, Marketing et Relations avec l’industrie
Bell Média

Vice-président Radio
Yves Bombardier
Vice-Président Programmation et Information
RNC Media et Directeur général du 91.9 Sport

Vice-président Industrie
Sandy Boutin
Président
Simone Records

Trésorière
Solange Drouin
Vice-présidente Affaires publiques et Directrice générale ADISQ

Secrétaire
David Murphy
Président
David Murphy et Cie

Administratrice
Natalie Bernardin
Directrice générale
APCM

Administrateur
François Bissoondoyal
Directeur Disque
Spectra Musique

Administrateur
Marie-Josée Dupré
Directrice générale
SPACQ

Administrateur
Étienne Grégoire
Directeur musical Réseau Rythme FM
Cogeco Diffusion

Administratrice
Diane Juster
Administratrice
SPACQ

Administrateur
John Lewis
Vice-président Senior Programmation et Opérations
Sirius XM Canada

Administrateur
Marc Racine
Président
Disques Passeport

Administrateur
Xavier Roy
Administrateur indépendant

Administrateur
Michel Tremblay
Président
Solutions Stratégiques

 

Les membres et les administrateurs de la Fondation sont régis par une entente de confidentialité et des lignes directrices concernant les conflits d’intérêts. Afin de minimiser davantage les risques de conflits d’intérêts potentiels, le conseil d’administration confirme l’approbation d’une liste de projets au cours de ses rencontres, peu importe le mode d’approbation de ceux-ci. Les projets ne sont donc pas vus individuellement, à l’exception de dossiers particuliers qui peuvent de temps à autre être portés à l’attention des administrateurs.